Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Lingettes et laits de toilette : potentiellement nocifs pour les bébés

Selon une étude effectuée par l’association de défense de consommateur UFC-Que choisir, beaucoup des lingettes et des laits de toilette disponibles sur le marché contiennent des molécules à risque pour la santé de bébé. Cette association appelle à la vigilance de la commission européenne sur la distribution de ces produits.

Une grande majorité des produits utilisés pour la toilette de bébé contiendrait des molécules dangereuses comme le phénoxyéthanol, les allergènes et les perturbateurs endocriniens. L’UFC Que choisir a établi ce résultat après des tests sur 27 lingettes et 7 laits de toilette de marques différentes. Cela signifie que 94% des lingettes et de laits de toilette disponibles chez les distributeurs présentent un risque potentiel pour la santé du nourrisson. 12 lingettes et 2 lais de toilette testés par l’UFC avaient des traces d’allergènes. La marque « Eco » de Naty est le plus nocive car elle comptait 700 fois plus d’allergènes que les autres produits moins chargés.

Si le phénoxyéthanol est utilisé comme conservateur pour les produits cosmétiques, il a des effets néfastes sur le foie. Les marques comme Mixa, Carrefour Baby et Mixa comportaient du phénoxyéthanol. Même si en 2012, les autorités sanitaires ont recommandé de ne plus utiliser le phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques destinés pour les enfants de moins de 3 ans et de limiter à 0,4% la concentration dans les autres produits, la réglementation européenne autorise une valeur de 1% peu importe l’usage. L’UFC affirme que 25% des lingettes examinées sont composées de plus de 0,4% de phénoxyéthanol. L’association interpelle la Commission européenne à revoir la règlementation pour les produits pour bébé et à la rendre obligatoire. Quant aux parents, il est vivement conseillé de se tourner vers les produits plus sains comme l’eau et le savon.