Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Hiver : comment prévenir la bronchiolite chez les tout petits ?

Selon les données de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé ou Inpes, près de 30 % des enfants de moins de deux ans sont victimes de bronchiolite durant les périodes de grand froid. Pour arriver à prévenir cette infection respiratoire très contagieuse, il suffit de respecter quelques règles hygiéniques de base.

Un véritable virus

Pour mieux sensibiliser les parents, l’Inpes insiste sur le fait que la bronchiolite peut être provoquée par un simple rhume. Pour éviter toute contagion par voie aérienne (toux, éternuement) ou par contact avec les personnes malades, il suffit de toujours faire un lavage régulier des mains, porter un masque chirurgical durant la toilette de bébé, ne jamais embrasser un bébé lorsqu’on est infecté et veiller à se couvrir la bouche lors des éternuements ou des crises de toux.

La faute aux lieux publics

Dans un sondage 2010 de l’Inpes, seul un Français sur deux est conscient du risque de transmission du virus dans les endroits publics. Un constat à encourager selon l’organisme puisque la bronchiolite commence souvent par un simple rhume et une toux avec sifflements. Même si elle est considérée comme bénigne, elle peut provoquer de graves complications chez les êtres les plus fragiles comme les nourrissons de moins de 3 mois, les prématurés et les bébés qui présentent des affections cardiaques ou respiratoires.

Des soins ciblés

La bronchiolite a conduit à l’hospitalisation de 30.000 bébés de moins d'un an en 2009. Mais en cas de maladie bénigne, l’Inpes déconseille fortement l’admission aux services d’urgence mais propose une consultation rapide chez le médecin qui pourrait prescrire des séances de kinésithérapie respiratoire pour dégager les bronches de l’enfant. Enfin, il est important de toujours veiller à hydrater l’enfant, à baisser sa température corporelle et utiliser du sérum physiologique pour l’aider à mieux respirer.