Le guide de votre bien-être à domicile

Toilette bébé

Actualités

Toilette bébé : gare aux lingettes toxiques !

Depuis quelques temps, les dangers des lingettes pour bébé ont engendré une polémique. D’après l'Agence nationale française de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), la plupart des lingettes pour bébé renferment du phénoxyéthanol, un conservateur nocif pour les enfants en bas-âge.

Des effets irrémédiables

Toujours d’après les explications de l’ANSM, en ne dépassant pas la dose maximale de 1%, les produits d’hygiène et cosmétiques peuvent contenir du phénoxyéthanol et son utilisation est autorisée en Europe. Il s’agit d’une dose maximale bien tolérée par les adultes mais chez les tout-petits âgés de moins de trois ans, le produit peut provoquer des allergies graves et affecte directement le sang, le foi et la peau des enfants exposés à 40% de la substance.

Des mesures drastiques

Pour éviter les accidents, l'Agence nationale française incite les consommateurs à ne plus jamais utiliser les produits contenant du phénoxyéthanol supérieur à 0,4% et incite les fabricants à ne plus insérer la substance dans les lingettes destinées à nettoyer le siège du bébé.

De son côté, le professeur Alfred Bernard, toxicologue à l’UCL essaie de répondre aux inquiétudes des parents en leur conseillant l’utilisation du gant de toilette au lieu des lingettes puisque ces dernières représentent toujours un risque d’effets irritants et sensibilisants de la peau du bébé. Pour les peaux très irritées qui présentent des érythèmes, il vaut mieux miser sur la prudence et éviter l’usage des lingettes. En ce qui concerne les expérimentations sur le sujet, pour des raisons d’éthiques, la loi interdit toute recherche scientifique sur des jeunes enfants et l’étude des effets à long terme d’exposition durant la petite enfance est encore très difficile.